Conférence du père Laurence FREEMAN : Jésus, maître intérieur. Méditation et spiritualité pour aujourd’hui.

Mercredi 26 septembre 2018

Lycée Saint-Jacques de Compostelle  Poitiers

20h30

 

 

Le Père Laurence Freeman, bénédictin irlandais  (il s’exprimera en français) est à la tête du mouvement international de méditation chrétienne, fondé par John Maine. Ce mouvement vient de racheter l’Abbaye de Bonnevaux, sur la commune de Marçay, à une quinzaine de kms au sud de Poitiers, pour en faire le centre de retraite de méditation chrétienne sur un plan international.

Flyer à télécharger

 

Conférence du père Benoît Billot : témoignage d’un moine bénédictin pratiquant la méditation zen

photoLe Frère Benoît Billot parlera de son parcours personnel et de sa plongée dans le bouddhisme zen. Il se trouve que de nombreuses personnes, de culture chrétienne, pratiquent la méditation, et que cela leur pose quelques questions. Le frère B.B. exprimera celles qui se sont posées à sa conscience et à sa pratique chrétienne. Il dira aussi tout ce qu’il a pu découvrir pour enrichir sa foi. S’il y a un moment de questionnement dans la soirée, il sera heureux de donner son point de vue.

Mardi 5 décembre 2017, 20h30, lycée Saint-Jacques de Compostelle à Poitiers

Flyer à télécharger et diffuser

Conférence du père Philippe Dautais, prêtre orthodoxe : « soigner l’homme et prendre soin de la planète »

La terphilippe 2007 Pre subit l’action dévastatrice de l’homme. La racine de la situation actuelle est dans le cœur de l’homme, car marquée par la convoitise, l’avidité, l’esprit de prédation, l’égoïsme, la cupidité. C’est donc par un changement d’état d’esprit et une élévation de la conscience que nous pouvons espérer une issue positive et salutaire. Les prouesses technologiques aideront mais ne modifieront pas la logique actuelle. Le militantisme écologique et citoyen est nécessaire mais insuffisant, le véritable enjeu est plus profond, il touche au cœur de l’homme : il est spirituel.

Le défi n’est pas avant tout technique mais éthique. Nous avons investi toute notre énergie dans les progrès techniques, il nous faut maintenant investir dans le progrès éthique et la croissance spirituelle. La mutation du monde passe par la mutation intérieure de chaque être humain.

 

Mardi 3 octobre 2017 au lycée Saint-Jacques de Compostelle à Poitiers, 20h30

Télécharger le flyer

Projection du film : « L’Aurore du tréfonds, la naissance spirituelle de Swamiji », consacré à Henry le Saux suivi d’un débat en présence du réalisateur Fabrice Blée

filmMercredi 31 mai, 20h, (attention à l’horaire, différent de l’habitude)

Lycée St Jacques de Compostelle, Poitiers.

Professeur à la Faculté de Théologie de l’Université Saint-Paul d’Ottawa, Canada, F. Blée enseigne la théologie des religions et le dialogue interreligieux, ainsi que la spiritualité contemplative. Particulièrement ouvert à la richesse spirituelle de l’Inde, Fabrice vient de réaliser un film de grande qualité sur l’un des fondateurs de l’ashram de Shantivanam où réside le Frère John Martin : Henri Le Saux. Son film permet de comprendre en profondeur le cheminement spirituel de Swamiji et surtout de s’ouvrir à son expérience intérieure vers l’Éveil, en résonance  avec Ramana Maharshi et la montagne sacrée d’Arunachala.

extraits du film :
http://www.solarsproductions.com/projections.html

Judith CYPEL : « Les lettres hébraïques, une voie d’initiation »

judith

28 mars, Lycée Saint-Jacques de Compostelle, Poitiers, 20H30

Flyer à télécharger et diffuser

Tout le vivant est animé de grandes énergies, structuré par de grandes lois de l’Etre. Ce sont ces mêmes grandes lois qui sont à l’œuvre dans nos vies comme elles sont à l’œuvre dans la nature, les civilisations ou les sagesses traditionnelles. Parmi celles-ci, la Tradition Hébraïque nous offre plusieurs portes d’entrée pour tenter de pénétrer le mystère de ces lois : l’étude des Lettres Hébraïques est une de ces portes.

Historiquement, l’alphabet hébreu s’est formé à partir d’alphabets primitifs dérivés des idéogrammes égyptiens. Il est donc imprégné de l’immense sagesse de la civilisation égyptienne de l’Antiquité.

L’alphabet hébreu compte 22 Lettres et chaque Lettre est un monde en soi, un diamant aux multiples facettes. Pour mesurer leur puissance, il suffit de garder présent à l’esprit que certains sages ont consacré toute leur vie à l’étude d’une seule Lettre et n’en ont pas fait le tour…

Lorsqu’elles sont assemblées, les Lettres forment les mots qui composent le texte sacré hébreu, connu dans notre culture sous le nom de Premier Testament.

Par leurs valeurs numériques, elles numérotent également les chapitres et les versets de ce Texte et participent donc de la structure du Texte sacré.

Chacune d’elle représente une énergie, et l’ensemble constitue la totalité des énergies qui structurent notre univers, comme nous le rappelle le Zohar (Livre de la Splendeur, ouvrage de la Kabbale) : « Quand L’Eternel s’apprêta à créer le monde, toutes les lettres de l’alphabet étaient encore embryonnaires, et durant deux mille années L’Eternel les contempla et se réjouit d’elles. Quand Il décida de créer le monde, toutes les lettres se présentèrent à lui … »

Dans un même élan, les Lettres Hébraïques cachent et révèlent les grandes lois de l’Etre. Elles nous invitent à un long et lent cheminement en leur compagnie, pour les travailler et nous laisser travailler par elles… L’enjeu est de découvrir peu à peu ces grandes lois, ce qui implique de prendre conscience, et, dans une mesure, nous affranchir des codes culturels, sociaux, familiaux et personnels. C’est à un élargissement de notre vision du vivant qu’elles nous invitent… A bien des égards, ce sont de véritables étoiles qui guident les pèlerins que nous sommes sur le chemin de nos vies…

En nous appuyant sur des exemples, nous évoquerons quelques-uns de ces symboles que sont les Lettres Hébraïques, qui s’avèrent d’une infinie richesse et d’une si grande puissance…